Newsletter AGSEM - août 2022

Newsletter précédente. (anglais seulement)


Suivez-nous sur : Instagram, Facebook et Twitter !


Sommaire
  • Comités syndicaux et conseil des délégué.e.s

  • Dans la communauté

  • Actualités

  • Négociations, relations de travail et campagne de syndicalisation

  • Rappels

 
Comités syndicaux et conseil des délégué.e.s

Groupe de travail sur la santé mentale

Le groupe de travail sur la santé mentale organise un panel intitulé « Navigating Graduate Supervision » à l'automne 2022. Si vous avez des idées pour le panel ou si vous êtes intéressés à participer en tant que panéliste, veuillez contacter macdonald.officer@agsem-aeedem.ca.


Rencontrez votre déléguée : Cindy Garcia

Cindy Garcia (elle) est étudiante au doctorat dans le programme intégré en neurosciences à McGill et travaille comme surveillante. Suivez le lien pour lire notre Q&R avec Cindy (anglais seulement).


Voir les entretiens précédents avec les délégué.e.s de l'AÉÉDEM (anglais seulement).


S'impliquer

Vous souhaitez vous impliquer dans votre syndicat ? Contactez mobilization@agsem-aeedem.ca si vous souhaitez devenir délégué.e de l'AÉÉDEM ou membre d'un comité ou groupe de travail existant pour l'année académique 2022-23. Nous sommes occupés à planifier l'année académique 2022-23. Si vous avez des idées pour des événements, des projets, un nouveau groupe de travail, ou si vous voulez savoir comment nous pouvons mieux vous soutenir dans votre rôle de travailleur, nous voulons vous entendre !

 
Dans la communauté

Mobilisation pour la Fête du travail 5 septembre

Le comité de mobilisation de l'AÉÉDEM coordonne les membres de l'AÉÉDEM pour participer à la Manifestation syndicale pour la Fête du travail 2022 le 5 septembre à 13h30. Avec la stagnation des salaires et la hausse de l'inflation à une époque où les profits des entreprises sont records, il est plus important que jamais d'avoir un mouvement syndical fort au Québec. Venez nous rejoindre le 5 septembre au coin de l'avenue Parc La Fontaine et de la rue Sherbrooke E.


Le Conseil des délégué.e.s de l'AÉÉDEM discutera des détails de la mobilisation lors de notre prochaine réunion le 23 août. RSVP ici.


Grève climatique le 23 septembre

Le nouveau groupe de travail sur la crise climatique de l'AÉÉDEM coordonne la participation des membres de l'AÉÉDEM à la mobilisation des Vendredis pour l'avenir de Montréal le 23 septembre. Si vous souhaitez aider à mobiliser les auxiliaires d’enseignement et les surveillant.e.s dans votre département, ou si vous êtes intéressé à rejoindre le groupe de travail, contactez Marta à communications.officer@agsem-aeedem.ca pour plus d'informations.


Le Conseil des délégué.e.s de l'AÉÉDEM discutera des détails de la mobilisation lors de notre prochaine réunion le 23 août. RSVP ici.


Grève climatique de mars 2019 à Montréal (Archives photo personnelles de Marta Beszterda)

 
Actualités

Fermeture du Conservatoire de musique de l’Université McGill

En juin, Brenda Ravenscroft, doyenne sortante, et Sean Ferguson, nouveau doyen de l’École de musique Schulich, ont annoncé que l’école allait fermer le Conservatoire de musique de l’Université McGill. Le Conservatoire de musique de l’Université McGill, fondé en 1904, est un lien essentiel entre McGill et la communauté montréalaise, rendant l’enseignement de la musique accessible aux étudiant.e.s de tous âges. Il a également offert des possibilités d’enseignement à de nombreux étudiant.e.s et musiciens de la SSoM au début de leur carrière.


Le Comité exécutif de l’Association des étudiant.e.s diplômé.e.s employé.e.s de McGill (AÉÉDEM) condamne la décision de l’École de musique Schulich (SSoM) de fermer le Conservatoire de musique de l’Université McGill, et nous sommes tous solidaires avec les dizaines de travailleurs qui vont perdre leur emploi d’ici la fin de l’été.


Lisez la lettre du Comité exécutif de l’AÉÉDEM condamnant la décision ici.


Nous invitons les membres de l’AÉÉDEM à signer la pétition organisée par le Syndicat des chargé.e.s de cours et instructeurs.trices de McGill (SCCIM) demandant à l’École de musique Schulich de revenir sur sa décision.


La loi 96 et le Conseil fédéral spécial FNEEQ-CSN

Nous cherchons toujours à envoyer des membres de l’AÉÉDEM au Conseil fédéral spécial FNEEQ-CSN le 8 septembre 2022 à Trois-Rivières. La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ) est l’un de nos syndicats affiliés, qui représente les travailleuses et travailleurs du secteur de l’éducation au Québec. Le conseil discutera du projet de loi 96 et votera sur les recommandations officielles de la FNEEQ sur la politique linguistique dans le secteur de l'éducation au Québec, y compris la question de la langue d'enseignement.


L’AÉÉDEM peut envoyer jusqu’à 10 membres—une délégation nombreuse en raison de la taille de notre syndicat. Nous voulons nous assurer que nous avons une forte représentation au Conseil fédéral Spécial. Tous les membres actuels de l’AÉÉDEM sont les bienvenus au Conseil fédéral, mais il est nécessaire de s'inscrire rapidement. Si vous souhaitez être délégué à ce Conseil fédéral, veuillez envoyer un courriel à notre responsable des communications à l’adresse communications.officer@agsem-aeedem.ca. Nous avons jusqu’au 25 août pour soumettre toutes les pièces justificatives pour notre délégation.


La réunion du Conseil fédéral de la FNEEQ se déroule en français, mais nous demandons des services de traduction simultanée afin de rendre la réunion accessible à nos membres anglophones. Les frais de participation, y compris le transport et l’hébergement, seront couverts par le syndicat. Les détails concernant la rémunération du temps consacré à la réunion seront déterminés à l’approche du Conseil fédéral.


Lors de la prochaine réunion du Conseil des Délégué.e.s de l’AÉÉDEM le 23 août à 18h00, nous discuterons si les Délégué.e.s souhaitent que la délégation à ce Conseil fédéral spécial prenne une position particulière sur le projet de loi 96. Seuls les Délégué.e.s de l'AÉÉDEM pourront voter sur cette motion, mais tous les membres de l’AÉÉDEM peuvent y assister et prendre la parole. Si vous souhaitez assister à cette réunion du Conseil des Délégué.e.s, veuillez RSVP sur notre site web.


Le lock-out de Rolls Royce continue

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de Rolls-Royce Canada - CSN (STTRRC) commence son cinquième mois consécutif de lock-out pendant les négociations d’une nouvelle convention collective. Depuis mars, plus de 530 employé.e.s sont sans travail. Leur employeur, Rolls-Royce, exige de ses employé.e.s des concessions importantes et a proposé de geler leur salaire, de supprimer de nombreux services, assurances et primes, ainsi que de remplacer leur fonds de pension par un autre moins avantageux. Mais le STTRRC-CSN tient bon et a rejeté la dernière proposition par 75% le 24 juillet.


Le 3 août, le STTRRC-CSN a organisé une manifestation avec plus de 200 travailleuses et travailleurs qui ont marché du Palais de Congrès jusqu'au bureau montréalais du premier ministre François Legault, en face du Portail Roddick. Le Comité exécutif de l’AÉÉDEM est solidaire des travailleuses et travailleurs en lock-out. L’AÉÉDEM a récemment fait une contribution de 300 $ au syndicat à partir de notre Fonds d'entraide. Vous pouvez également faire un don direct pour soutenir la cause.


Kiersten, Responsable de la mobilisation de l’AÉÉDEM, lors de la manifestation du 3 août

 
Négociations, relations de travail et campagne de syndicalisation

Négociations des surveillant.e.s d’examen (de la newsletter de juin/juillet)

Depuis le 1er mai 2022, le salaire minimum québécois est passé à 14,25 $ l’heure. Cela signifie que le salaire minimum a maintenant dépassé le salaire des surveillant.e.s d’examen de 13,88 $ l’heure, qui est gelé depuis le 1er mai 2019. Votre salaire devrait être ajusté au minimum automatiquement, mais nous vous suggérons de vérifier vos talons de paie pour vous assurer que ce changement a été effectué. Si vous rencontrez des problèmes avec votre salaire, veuillez envoyer un courriel à grievance.2@agsem-aeedem.ca dès que vous vous rendez compte du problème.


Notre faible salaire horaire est, bien sûr, un problème important auquel nous devons remédier dans notre prochaine convention collective des surveillant.e.s. d’examens. En cette période d’inflation et d’instabilité économique sans précédent, il est essentiel que les surveillant.e.s aient un salaire qui reflète la valeur de notre travail. Malheureusement, notre employeur ne semble pas partager les mêmes préoccupations.


Nous sommes profondément insatisfaits de l’offre monétaire de l’employeur. Sa dernière proposition ne prévoit pas d’augmentation significative au-dessus du salaire minimum, ni de salaire rétroactif pour les trois années de gel de notre salaire. L’offre de l'employeur est également insuffisante car elle est conditionnée par l’abandon de revendications majeures liées à des problèmes de gestion du lieu de travail. Il s’agit des préoccupations dont vous nous avez fait part concernant les charges de travail équitables, la distribution transparente des horaires et l’application équitable de la discipline progressive.


Étant donné que les deux parties sont toujours éloignées l’une de l’autre sur des questions clés, l’employeur a demandé un conciliateur au Tribunal administratif du travail (TAT). Cela signifie qu’un parti neutre a été assigné à nos négociations afin de faciliter une résolution. La conciliation est un processus auquel l’AÉÉDEM a également eu recours lors de son dernier cycle de négociations pour un nouveau contrat des auxiliaires d’enseignement. Les négociations reprendront au début du mois de septembre.


Dès qu’il y aura des développements importants au cours du processus de négociation—c’est-à-dire un accord de principe entre les deux parties ou une impasse dans les négociations—le Comité exécutif de l’AÉÉDEM convoquera une Assemblée de l’Unité 2. Vous aurez l’occasion d'exprimer votre opinion et de voter sur la nouvelle convention collective. Nous enverrons un courriel à tous les surveillant.e.s et nous l'annoncerons sur le site web quand nous convoquerons une Assemblée de l’Unité 2.


Une description plus détaillée du déroulement des négociations est disponible dans les éditions précédentes du newsletter mensuel de l’AÉÉDEM. Une description du mandat du Comité de Négociation est disponible sur le site de l’AÉÉDEM.


Mise à jour sur les pré-négociations des auxiliaires d’enseignement

Le comité de pré-négociation des auxiliaires d’enseignement est ouvert aux suggestions et aux commentaires concernant les changements et les ajouts potentiels à la convention collective de travail qui expire en juillet 2023. N’hésitez pas à contacter bargainingchairTA@agsem-aeedem.ca pour nous faire part de vos suggestions et améliorations. Veuillez noter qu’un sondage de pré-négociation sera également envoyé à l’automne 2022 afin de recueillir les commentaires des membres en vue de la négociation de la nouvelle convention collective.


Campagne de syndicalisation pour les travailleuses et travailleurs de support académique

Le 30 avril 2020, l’équipe de syndicalisation a soumis une demande d’accréditation à McGill avec l’aide de la CSN pour représenter tous les employé.e.s occasionnels académiques (Unité 3) au Tribunal administratif du Travail (TAT). Ce processus est toujours actif et nous avons bon espoir d’un résultat positif.


Les délais s’expliquent par le fait que la liste des personnes soumises à l’accréditation soumise par l’employeur (Université McGill) était, selon nous, inadéquate et incomplète. Après plusieurs discussions avec le TAT sur le dépôt, ainsi qu’avec les représentants de l’employeur, nous avons soumis une nouvelle liste le 25 février 2021 avec nos commentaires et remarques. Des noms ont été ajoutés, sur la base de ceux dont nous avons recueilli les cartes de membre, et d'autres ont été retirés en raison de leur position qui ne représentait pas celle de ce que l’équipe a jugé être une unité 3 appropriée. En novembre 2021, nous avons reçu une autre réponse de McGill qui n'était pas satisfaisante. Une audience au TAT était censée avoir lieu en février mais a été reportée jusqu’en mai 2022, où nous avons finalement obtenu une approbation qu’un vote devrait avoir lieu bientôt. Soyez prêt à voter si vous étiez un.e employé.e académique occasionnel en avril 2020.


Veuillez nous envoyer un courriel à udrive@agsem-aeedem.ca si vous avez des commentaires ou des questions.

 
Rappels

Vous devez être rémunéré pour les formations obligatoires

En vertu de l'article 11.02.02 de la convention collective des auxiliaires d'enseignement, toute formation spécifique au cours exigée par le superviseur du cours doit être payée. Si vous êtes un nouvel auxiliaire d'enseignement, cela comprend la formation obligatoire d’une heure décrite à l’alinéa 13.06.01. Cela comprend également le programme de formation de l’employé sur la prévention de la violence sexuelle « Ça nous concerne toutes et tous ». Toutes les heures de formation obligatoire doivent être comptabilisées sur le formulaire de charge de travail que vous remplissez avec votre superviseur au début du semestre. Suivez vos heures tout au long du semestre pour vous assurer que vous ne travaillez pas au-delà de votre contrat !


Si vous êtes un nouvel auxiliaire d’enseignement cet automne, vous avez également le droit de bénéficier de trois heures supplémentaires de rémunération au taux d’auxiliaire d’enseignement (c'est-à-dire en plus de votre contrat actuel d’auxiliaire d'enseignement—ces heures ne doivent pas figurer sur votre formulaire de charge de travail). Vous recevrez cette rémunération en suivant trois heures de la formation « New TA » de SKILLSETS. Votre droit à cette formation rémunérée est décrit à l’article 16.06.02 de la convention collective. Si vous êtes un ancien auxiliaire d’enseignement, vous n’êtes pas éligible pour recevoir la rémunération, mais vous pouvez quand même participer aux ateliers. Le calendrier de la formation des nouveaux auxiliaires d’enseignement de l’automne 2022 sera mis à jour sur le site Web de SKILLSETS sous peu !


Signez votre formulaire d’adhésion à l'AÉÉDEM !

Nous sommes heureux de vous annoncer que les auxiliaires d’enseignement et les surveillants peuvent désormais remplir leur formulaire d’adhésion à l’AÉÉDEM en ligne. Vous pouvez signer votre formulaire ici. N’oubliez pas de soumettre un formulaire d’adhésion pour chaque semestre où vous travaillez !


Si vous avez des questions, des préoccupations ou des commentaires, veuillez nous contacter à mail@agsem-aeedem.ca.



La solidarité pour toujours,


Vos comités exécutif, de négociation et de syndicalisation