Négociations

Chaque unité de négociation (c'est-à-dire des auxiliaires d’enseignement ou des surveillant.e.s d’examen) a une Convention Collective, qui est un contrat négocié par des représentant.e.s du syndicat et du Conseil des gouverneurs de McGill.

La Convention Collective des auxiliaires d’enseignement a expiré le 30 juin 2018 et AÉÉDEM est en cours de négociations. Nous avons actuellement un comité de négociation actif pour les auxiliaires d’enseignement, élu à l'Assemblée générale à l'hiver 2018.

 

La Convention Collective des surveillant.e.s d’examen expirera la 30 avril 2020. En avril 2019, un Comité de pré-négociation des surveillant.e.s a été élu.

Notre comité de négociation des auxiliaires d'enseignement

Notre comité de négociation des surveillant.e.s d’examen

Processus de négociation  & les enjeux

Partager vos expériences, commentaires et questions

Partager vos expériences, commentaires et questions

 

Comité de négociation des surveillants

Gokcan Sahin

Comité de négociation

Kiersten Headshot1.jpg
Kiersten van Vliet

Comité de négociation

MGSS-AGSEM.jpg
 

Priorités de négociation des surveillants

Négociations des surveillants 2021 : nos revendications

Le comité de négociation des surveillants est en négociation avec McGill pour une nouvelle convention collective depuis mars 2021. Leur mandat de négociation - l'ensemble des priorités vers lesquelles ils négocieront - a été approuvé à l'unanimité lors d'une assemblée de l'unité 2 le 14 octobre 2020.

 

La convention collective de l'unité 2 ou du surveillant a expiré le 30 avril 2020. Les conditions de travail établies dans ce document resteront en vigueur pendant les négociations jusqu'à la signature de la nouvelle convention collective. Tous les avantages ou conditions appliqués rétroactivement, y compris le salaire rétroactif, doivent également être négociés.

 

Dès qu'il y a des développements majeurs au cours du processus de négociation, c'est-à-dire un accord de principe conclu entre les deux parties ou une impasse dans les négociations, le Comité Exécutif de l'AGSEM convoquera une Assemblée de l'Unité 2. La décision d'accepter ou non l'offre finale d'un employeur et d'adopter ce texte comme nouvelle convention collective des surveillants est soumise à un vote démocratique lors d'une assemblée d'unité.

 

Tout au long du processus de négociation, le comité de négociation des surveillants fournira des mises à jour régulières dans le bulletin mensuel de l'AGSEM, sur le site Web de l'AGSEM (voir les nouvelles des surveillants ici), aux réunions du Conseil des Délégués (auquel peut participer tout membre de l'AGSEM), ainsi qu'aux Assemblées Générales et d'Unité. Le comité consultera également les surveillants et les délégués des surveillants tout au long des négociations pour s'assurer que le mandat de négociation est respecté.

 

En décembre 2019 et janvier 2020, le comité de pré-négociation des surveillants a mené un sondage complet pour évaluer les conditions de travail des surveillants dans les unités d'embauche de McGill. Les résultats de cette enquête ont éclairé les priorités de négociation qui sont devenues les principales revendications de l'AGSEM pour cette ronde de négociations.

 

Dans tous les aspects des conditions de travail des surveillants, il y a des préoccupations concernant l'équité dans l'application de la convention collective. Les principaux problèmes identifiés par les surveillants sont :

  • Salaires et indemnités

    • Le salaire horaire est bas par rapport au salaire minimum du Québec, ainsi que les surveillants des autres universités de Montréal

  • Pauses

    • Les surveillants sont souvent dans l'impossibilité de prendre leurs 15 minutes de pause payées par 4 heures de travail consécutives. Ceci est lié à plusieurs facteurs :

      • Le rapport entre les circulateurs ou les flotteurs et les surveillants est trop faible, de sorte que les surveillants ne peuvent pas couvrir leurs tâches pendant une pause

      • Les travailleurs ne sont pas assez bien gérés pour pouvoir prendre leur pause

  • Sécurité et assainissement

    • Les surveillants ont identifié des préoccupations concernant la capacité de l'employeur à maintenir les conditions sanitaires là où ils surveillent les examens, en particulier les zones à fort trafic comme les toilettes.

    • Les surveillants ont été collectivement licenciés lors du déclenchement de la pandémie de COVID-19 en mars 2020. Ils attendent avec impatience une augmentation des possibilités de travail en personne, mais soulignent que la sécurité des travailleurs doit être une priorité et que l'équipement de protection individuelle doit être fourni par l'employeur.

  • Entraînement

    • Augmentation de la formation sur le métier, la santé et la sécurité du travail ainsi que sur les stratégies d'aide aux élèves en détresse

    • S'assurer que la formation obligatoire a lieu avant chaque semestre travaillé

    • Veiller à ce que les surveillants soient toujours rémunérés pour la formation obligatoire, comme le stipule la loi

  • Période d'essai et mesures disciplinaires

    • La période d'essai est actuellement utilisée de manière punitive par les unités d'embauche pour exclure les surveillants expérimentés d'être réembauchés pour des motifs frivoles

    • Les unités de recrutement ne sont actuellement pas encouragées à utiliser la discipline progressive. Cela doit être défini et les paramètres de discipline clairement établis afin que la convention collective puisse être appliquée de manière équitable et transparente.

  • Affectation des quarts de travail et répartition du travail

    • Les surveillants sont embauchés pour travailler dans une unité d'embauche, mais ne peuvent jamais être affectés à un quart de travail. Le syndicat a proposé une affectation minimale des quarts de travail pour résoudre ce problème et s'assurer que toute personne embauchée pour travailler se voit attribuer un nombre minimum de quarts de travail.

    • Les surveillants ne se voient pas attribuer les tâches équitablement ou les responsabilités attribuées pendant le travail ne sont pas équitables. Pour cela, un système d'égalité des chances, de ratio surveillants/circulateurs/flottants, et la définition claire des tâches sont proposés.

  • Dossier Emploi

    • Garantir à tout moment la confidentialité du Dossier d'Emploi

 

Par la suite, les principales revendications de l'Union visent à répondre aux questions ci-dessus. Au-delà de ce qui a été identifié comme un problème avec les conditions de travail des surveillants, les membres ont identifié les priorités suivantes : 

  • Langage inclusif

    • Veiller à ce que la convention collective utilise un langage inclusif et non sexiste

  • Harcèlement, discrimination et violence sexuelle

    • Veiller à ce que la convention collective intègre la nouvelle politique contre la violence sexuelle et la politique contre le harcèlement et la discrimination de McGill, y compris une déclaration de principe sur la discrimination systémique

  • Les relations de travail

    • Veiller à ce que le syndicat et les unités d'embauche se rencontrent régulièrement pour discuter des problèmes liés aux surveillants

    • Établir un comité de sécurité pour discuter des questions d'intérêt et d'importance mutuelles en ce qui concerne la santé et la sécurité

  • Embauche

    • Un site Web de recrutement centralisé avec un formulaire de candidature cohérent et un processus de candidature transparent

    • Un formulaire d'adhésion syndicale en ligne

    • Surveillance accrue du syndicat sur l'embauche

FAQ

Traduction en cours
How does Bargaining work?

Each Bargaining Unit (that is, Teaching Assistants or Invigilators) has a Collective Agreement (CA) that is a binding contract negotiated by representatives of the union and representatives of McGill’s Board of Governors. The length of the CA is negotiated in this process.

One year before the expiration of the CA, the members of the bargaining unit elect a Bargaining Committee (BC) at their biannual General Assembly. This is also commonly referred to as a Pre-bargaining Committee, since we do not typically engage in negotiations until the CA expires. This BC is responsible for collecting data, conducting outreach, and identifying key areas of the CA to be re-negotiated. The BC will present a bargaining proposal to the General Assembly for their bargaining unit in the term preceding the expiration of the CA. If this proposal is adopted, the BC will prepare the proposal to be presented to McGill’s negotiators one month before the expiration of the CA. The members of the BC serve until the conclusion of the bargaining process, which means until a new CA is signed, but the members of the Bargaining Committee can step down or be removed from office by a member vote at any time and any member of the union can run for election to replace them.

 
Comment les décisions de négociation sont-elles prises ?
Que se passe-t-il si je ne suis pas d'accord avec les actions ou les questions du comité de négociation ?

Le comité de négociation présentera une proposition à l'assemblée générale (AG) et les membres auront la possibilité d'en modifier n'importe quelle partie en proposant un amendement et en participant à un vote à la majorité simple. Tout au long du processus de négociation, le comité continuera de recueillir les commentaires des membres. Si McGill accepte les conditions du syndicat, le comité de négociation présentera une entente de principe à l'Assemblée générale pour ratification. Si McGill n'accepte pas les conditions du syndicat, le comité de négociation continuera de négocier jusqu'à ce qu'il sente qu'il y a une impasse. Il appartiendra alors à l'Assemblée générale de décider de modifier les objectifs de la négociation ou de continuer à les poursuivre, éventuellement par la grève. Toutes les décisions sont soumises à la plus haute autorité du syndicat, qui est le vote populaire des membres.

 

Si vous n'êtes pas d'accord avec l'un des moyens ou objectifs, vous avez toujours la possibilité de présenter une motion lors d'une AG, de devenir délégué départemental et de vous adresser à l'exécutif au conseil des délégués, de rejoindre un comité, de proposer de retirer des membres du comité exécutif ou comité de négociation à partir de vos fonctions, ou présentez-vous vous-même à l'un de ces postes. Entre les assemblées générales et les réunions du conseil des délégués, vous avez toujours la possibilité de vous adresser directement au comité de négociation pour toute préoccupation que vous pourriez avoir.

Quand a lieu un vote de grève?

Le comité exécutif ou le comité de négociation ne prend jamais de décision unilatérale de grève. Une grève ne peut avoir lieu que par un vote majoritaire des membres de l'unité de négociation lors d'une assemblée générale. Tout membre peut présenter une motion de grève à l'AG, mais le Comité exécutif peut présenter lui-même cette motion lorsque le processus de négociation est au point mort. Un vote de grève peut être présenté à une assemblée générale lorsque l'Université viole habituellement les conditions de la convention collective ou lorsque le syndicat est en période de négociation et que l'Université ne parviendra pas à une entente qui convient aux membres. Une grève n'est pas automatique si McGill n'accepte pas les conditions du syndicat. Les membres auront la possibilité de voter pour modifier ou non les revendications du syndicat; s'il faut accepter l'offre de McGill; et s'il faut ou non rejeter l'offre de McGill mais continuer à négocier sans grève.

Voulons-nous faire la grève ?

Les grèves sont des affaires risquées. Ils nécessitent une forte mobilisation parmi les membres, une participation active au piquetage et une visibilité sur le campus, ainsi que le soutien d'autres composantes de l'université, comme les professeurs et les étudiants de premier cycle. Une grève est toujours un dernier recours et le comité de négociation ne formule pas de stratégies de négociation en prévision d'une grève. C'est la dernière chose que veut le syndicat. Dans certains cas, le syndicat peut présenter un vote de grève ou même recommander aux membres de voter en faveur de la grève s'il n'y a aucune voie à suivre dans le processus de négociation. Rejeter une offre de McGill sans grève ou autre action importante du syndicat affaiblit notre position de négociation. Mais les membres ont le dernier mot quand il s'agit de tous les détails d'une grève.

Que se passe-t-il si nous faisons grève ? Suis-je payé si nous sommes en grève ? Dois-je faire grève ?

Si un vote de grève est adopté, les membres décideront alors de la durée de la grève - un jour ? Une semaine? Indéfiniment? Tous les membres de l'unité de négociation qui votent en faveur de la grève ne peuvent pas se rendre au travail ou accomplir d'autres tâches liées à leur travail, telles que la notation ou la correspondance avec les étudiants. Cela ne s'applique pas aux autres emplois que les membres occupent sur le campus, qu'ils soient syndiqués ou non. Le comité exécutif informera les membres de leurs droits en matière d'indemnité de grève. Nos affiliés CSN et FNEEQ contribuent au fonds de grève de l'AGSEM. Cela signifie que les membres peuvent continuer à percevoir un salaire au taux de rémunération désigné dans leur convention collective pour participer à des activités de grève comme le piquetage. Le comité de négociation négociera alors les arriérés de salaire des grévistes lorsque les négociations reprendront, bien que ce ne soit pas une disposition garantie.

Comment la grève affecte-t-elle mes autres emplois sur le campus ?

Vous ne devez pas utiliser un poste d'AR pour effectuer un travail qui relève des fonctions d'AT si l'AGSEM est en grève.

Je ne suis pas assistante pédagogique mais j'aimerais bien l'être. La négociation me concerne-t-elle ?

Oui! Si peut vous affecter de plusieurs façons. S'il vous est difficile d'obtenir un poste d'AT parce que vous n'êtes pas hautement prioritaire, toute négociation relative à des changements dans le groupe de priorités peut vous rendre les emplois plus accessibles. Si vous n'avez pas postulé pour un TAship pour d'autres raisons mais que vous prévoyez de le faire à l'avenir, la négociation déterminera les conditions dans lesquelles vous travaillerez au cours des prochains semestres. Le premier devoir de l'AGSEM est envers les membres du syndicat, mais en tant que personnel académique, nous sommes investis dans la qualité de l'éducation et des expériences pour tous les étudiants diplômés et de premier cycle. Votre avis compte toujours et vous ne devriez pas hésiter à le partager avec nous !

 

Contacter le Comité de négociations

Si vous avez des commentaires, suggestions ou des préoccupations par rapport à n’importe laquelle des étapes du processus de négociation pour les auxiliaires d’enseignement, n’hésitez pas à contacter la.le Responsable des négociations via le formulaire ci-dessous.

Merci! Le message a été envoyé.