top of page

Résumé de l'assemblée TA du 27 avril

Nous nous préparons à négocier avec McGill cet automne ! Cela signifie que votre syndicat, l'AÉÉDEM, et les représentants de McGill se rencontreront pour négocier les termes de notre convention collective. Notre convention collective (CC) est le contrat qui régit les conditions de travail et les droits de tous les auxiliaires d'enseignement de McGill.


En cette période d'inflation sans précédent et d'aggravation de la crise du coût de la vie, de stagnation des bourses étudiantes des diplômé.e.s internes et externes, et de violation généralisée et continue de nos droits du travail par McGill, nous avons besoin d'un mandat ambitieux, d'un Comité de négociation fort, et de l'implication de tous les auxiliaires d'enseignement pour obtenir un contrat équitable !


Notre Assemblée des TAs du 27 avril a été très animée et a abouti à la ratification d'un mandat de négociation fort, à l'élection d'un nouveau Comité de négociation, à la création et à l'élection d'un Comité de soutien à la négociation et à l'adoption d'une stratégie de mobilisation militante pour la négociation. Cette assemblée était une étape cruciale alors que le syndicat se prépare à négocier notre convention collective TA, qui expire en juillet 2023.


N'oubliez pas que ce que nous négocions et ce qui deviendra la nouvelle convention collective des auxiliaires d'enseignement est entre les mains de nous toutes et tous en tant que collectif et sera le résultat d'un vote majoritaire lors d'une assemblée d'auxiliaires d'enseignement comme celle-ci !


Comme toujours, la réunion s'est tenue dans un format hybride, ce qui a permis une forte participation de nos deux campus, celui du centre-ville et celui de Macdonald.



Les piliers d'une solide stratégie de mobilisation pour les négociations

Alex Pelchat, notre conseiller en mobilisation du Conseil central de Montréal métropolitain-Confédération des syndicats nationaux (CCMM-CSN), était présent à l'assemblée. Il s'est adressé à l'assemblée en soulignant l'importance de l'action collective et de la participation de tous les auxiliaires d'enseignement au processus de négociation afin d'obtenir nos demandes. Conseillant une escalade rapide des tactiques, Alex a souligné que nos comités syndicaux devraient collaborer étroitement les uns avec les autres pour s'assurer que les TAs sont informés des enjeux et actifs dans le processus de négociation.


En accord avec les recommandations d'Alex, les membres du comité Mobilisation-Communications ont fait une présentation et une proposition sur la façon d'organiser les comités de notre syndicat pour soutenir les négociations. Élaborée par le Délégué.e en chef à la mobilisation Emma McKay, la Responsable de la mobilisation Kiersten van Vliet, la déléguée à la biologie Kim Gruver et le Président Mario Roy, cette proposition prévoit notamment la création d'un Comité de soutien à la négociation. Ce plan de mobilisation a été adopté à l'unanimité par l'assemblée.


Le Comité de soutien à la négociation (BSC) est composé de représentants des comités et groupes de travail existants de l'AÉÉDEM ainsi que de membres isolés. Il a pour tâche de soutenir le Comité de négociation des auxiliaires d'enseignement dans les négociations par le biais de la recherche, de la rédaction et de tout autre type de soutien jugé nécessaire. Les élections pour le BSC ont eu lieu plus tard dans l'assemblée.

Visualisation de la future structure de négociation approuvée par l'assemblée



Recommandations du Comité de pré-négociation

Après la motion de mobilisation, le Comité de pré-négociation des auxiliaires d'enseignement a fait une présentation et des recommandations pour le mandat de négociation basées sur leur recherche depuis mai 2022. Le Comité de pré-négociation, composé de Karan Kumar, Praveen Bhoopathi et Dana Jafarpour, a recueilli les commentaires des TAs à l'aide d'un sondage et a fait des recherches sur les conditions de travail d'autres TAs au Canada. À partir de ce travail, le Comité de pré-négociation a déterminé sept priorités à aborder lors de ce cycle de négociations :


  • Salaires des TAs

  • Améliorer l'équité du bassin prioritaire

  • Indexation des heures de travail sur le nombre d'inscriptions au premier cycle universitaire afin d'éviter la surcharge de travail

  • Assurance maladie pour les TA

  • la manière dont les lettres d'entente universitaires peuvent interférer avec les étudiant.e.s diplômé.e.s qui postulent ou acceptent des postes d'auxiliaire d'enseignement

  • Protéger les auxiliaire d'enseignement contre le harcèlement sexuel au travail

  • Améliorer la représentation de notre syndicat dans les structures de gouvernance universitaire qui affectent nos conditions de travail



L'établissement du mandat de négociation

Après que le Comité de pré-négociation des auxiliaires d'enseignement ait répondu aux questions sur ses recommandations, l'assemblée s'est divisée en petits groupes pendant 45 minutes pour discuter de leur proposition. En petits groupes, les participants ont fait part de leurs impressions sur la proposition, en suggérant de modifier, d'ajouter ou de supprimer des priorités, ainsi que d'ajuster le classement des priorités. De retour en assemblée générale, les ajouts suivants ont été apportés à la proposition de négociation :


  • Un mécanisme dans la convention collective pour s'assurer que les TAs sont en mesure de fournir des accommodements aux étudiant.e.s en facilitant l'accès des TAs à l'information pertinente de la part du Service étudiant d’accessibilité et d’aide à la réussite

  • Formation complémentaire pour les professeur.e.s et les chargé.e.s de cours sur le contenu de notre convention collective afin de prévenir les violations de nos droits

  • Indemnisation ou paiement du temps de transit pour les auxiliaires d'enseignement qui travaillent en dehors du campus

  • S'assurer que tous les frais d'enseignement sont couverts par la convention collective.

  • Aborder la question de l'externalisation du travail des auxiliaires d'enseignement vers des postes non syndiqués tels que les correcteurs, les tuteurs, etc.

  • Assurance maladie spécifique aux personnes transgenres


Une fois les ajouts adoptés, l'assemblée a décidé d'établir un ordre de priorité pour les différents éléments du mandat. Après quelques discussions, le mandat de négociation révisé a été adopté à 98%.



Élections des comités !

Le dernier point à l'ordre du jour était l'élection d'un Comité de négociation des auxiliaires d'enseignement et d'un Comité de soutien à la négociation. Après des discours passionnés, Dallas Jokic (PhD en philosophie), Nada El Baba (PhD en biologie), et Nick Vieira (PhD en physique) ont été élus par vote secret au Comité de négociation. (Il a été déterminé qu'au moins un membre ferait « pisser McGill dans ses petits pantalons » lors de la prochaine négociation).


Loïc Nassif (PhD en informatique), Sebastian Wittekindt (PhD en biologie), Lucas Marques (PhD en pharmacologie), Nadia González Domínguez (MSc en santé publique), Cal Koger-Pease (PhD en médecine expérimentale), et Donnie Morard (PhD en histoire) se sont portés candidats en tant que membres extraordinaires pour le BSC. Tous ont été approuvés à l'unanimité dans leurs fonctions.


Félicitations à tous ceux qui ont été élus au sein d'un comité ! Nous remercions chaleureusement Karan, Praveen et Dana, membres sortants du Comité pré-négociation, pour leur travail acharné au cours de l'année passée !



Prochaines étapes : Rédaction d'une proposition, dépôt auprès de McGill, début des négociations !

Cet été, le comité de négociation est chargé d'interpréter le mandat adopté lors de notre assemblée du 27 avril. Cela a impliqué des recherches supplémentaires, la rédaction d'un langage contractuel pour la proposition de négociation initiale et l'élaboration d'une stratégie pour obtenir ces demandes. Son travail est directement soutenu par le Groupe de travail sur le financement et le coût de la vie, le Groupe de travail queer, le Comité sur l'équité et la diversité et le Comité de soutien à la négociation. Ces comités et groupes de travail travaillent également en liaison avec le Comité de mobilisation afin d'élaborer un plan de mobilisation, des tactiques et du matériel pour soutenir les négociations.


McGill a depuis été informée de notre intention d'entamer des négociations d'ici le premier jour des classes, soit le 30 août. Nous attendons la confirmation de la date et de l'heure exacte. Lors de la première réunion de notre Comité de négociation et de l'équipe de négociation de McGill, les deux parties présenteront et échangeront des propositions initiales sur les changements qu'elles souhaitent apporter à la convention collective. À la suite de cette réunion, les deux parties établiront un calendrier de négociations, y compris l'ordre dans lequel les articles de la convention collective seront négociés. En règle générale, les négociations commencent par les points les plus « faciles » ou les moins litigieux et se poursuivent avec les propositions les plus « difficiles », pour lesquelles un accord entre les deux parties devrait être plus difficile à trouver. Enfin, les éléments monétaires tels que les salaires seront négociés, ainsi que les éventuelles augmentations rétroactives. Jusqu'à ce que la nouvelle convention collective soit signée par les deux parties, la convention existante est « gelée », y compris nos salaires !


Une fois les négociations commencées, le Comité de négociation revient vers les membres lors des assemblées générales et des réunions du Conseil des délégué.e.s pour faire le point sur les progrès accomplis et les mandats. Tous les mandats sont approuvés par l'AG ou le CD, et tout développement important dans les négociations - tel qu'un accord de principe entre les parties ou d’une impasse - entraîne la convocation par le président d'une assemblée extraordinaire des auxiliaires d'enseignement. Lors d'une assemblée extraordinaire des auxiliaires d'enseignement, les membres voteront sur le choix d'accepter ou de rejeter les accords conclus lors des négociations, ainsi que sur l'intensification des tactiques de mobilisation. Toute assemblée sera annoncée par courriel et publiée sur le site web de l'AÉÉDEM.


Comme toujours, les rapports complets de l'assemblée peuvent être consultés par les membres de l'AÉÉDEM sur demande à mail@agsem-aeedem.ca. Si vous souhaitez entrer en contact avec votre Comité de négociation, vous pouvez leur envoyer un courriel à tout moment à l'adresse bargainingchairTA@agsem-aeedem.ca.



Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page